, ,

Top 10 des choses à savoir sur le poppers !

Pour se coucher moins bête.

On ne va pas se mentir, la plupart des gays ont déjà entendu parler de – si ce n’est utilisé – cette substance chimique qui, l’espace de quelques minutes, vous retourne le cerveau et vous excite à mort ou vous fait rire comme un débile (tout dépend de la configuration en fait…!).

Et bien voici les 10 choses que vous ne saviez probablement pas sur le poppers mais que vous saurez, dorénavant. Grâce à nous, vous pourrez maintenant vous la raconter en société, genre je suis trop intelligent. Merci qui ? (le premier qui dit Jacquie et Michel sort).

1 – Le poppers est utilisé comme “produit récréatif” depuis les années 1960 ! Autant vous dire qu’il en a vu passer, des narines pas très fraîches. 

2 – Le poppers est vendu en sex-shop, bien entendu, mais aussi dans pratiquement tous les bureaux de tabac ! Vous n’en revenez pas ? Moi non plus, quand j’ai réalisé cela il y a 3 semaines (et j’approche à grands pas de la trentaine donc c’est pas non plus comme si je découvrais la substance quoi…!). 

3 – Le vrai nom du poppers est “Nitrite d’alkyle”… Mais bon… Avouez quand même que c’est moins vendeur. Les américains ont appelé ça “poppers” dans les années 60 pour décrire le “pop” que ça fait dans la tête une fois inhalé. 

4 – Le poppers agit en relaxant tous les muscles de notre corps d’un seul coup. Oui… Bon… Je sais, c’est pas comme si c’était un scoop, c’est justement aussi pour ça qu’on le prend pendant l’acte sexuel (pour relâcher les muscles de l’anus) ! Mais il faut savoir que TOUS les muscles sont détendus grâce au poppers, ces mêmes muscles liés au système d’irrigation sanguin ce qui engendre un battement cardiaque plus rapide et c’est donc lié à l’effet d’euphorie soudain que l’on a lorsque l’on inhale cette substance. Et ça vous ne le saviez sûrement pas ! 

5 – Prendre du poppers et du viagra en même temps est TRES dangereux ! Les deux substances causent la chute de la pression sanguine et quand elles sont prisent en même temps, elles peuvent causer une crise cardiaque ou une attaque qui peuvent être mortelles. 

6 – Il ne faut JAMAIS ingérer le poppers. Oui… Cela semble évident, mais ça ne l’est peut-être pas pour tout le monde. En effet, la substance peut littéralement brûler la gorge, l’œsophage et les voix digestives, et vous imaginez donc les conséquences… Mortelles pour certaines personnes à qui cela est arrivé (souvent de façon accidentelle). 

7 – Seulement 3% de la population a déjà utilisé du poppers. 

8 – Le poppers est illégal au Canada, et il a failli l’être en Grande Bretagne. En France, il a été illégal durant 5 ans, mais le syndicat national des entreprises gays à fait pression, et ils sont parvenu à obtenir gain de cause pour que le poppers redevienne légal (il y a 3 ans de cela).

9 – Certaines études ont prouvé que l’utilisation de poppers pouvait être liée à des problèmes de vue.

10 – Les effets secondes et indésirables sont nombreux : maux de tête, troubles de l’érection, congestion nasale etc. Il faut donc bien évidemment savoir que le poppers, comme toutes les substances chimiques, n’est pas quelque chose que l’on peut prendre de façon anodine. Il est certes légal, mais il reste dangereux. 

Pour terminer, un petit sondage, juste pour le délire ! Les résultats sont bien entendus anonymes. Vous pourrez donc vous rendre compte de la consommation de poppers chez les visiteurs du blog.

Pour vous le poppers, c'est :

    Alex, 27 ans, vit à Lyon. Il est rédacteur web à CDG et pour d'autres blogs BUZZ à la minute. C'est aussi Alex qui vous trouve les pépites sur Facebook alors RESPECT !

    Marre de faire des articles "putes à clics", il soulage sa conscience en faisant les articles les + travaillés et politiques de Codes de Gay mais quelquefois il ne peut pas s'en empêcher...

    Comments

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Loading…