10 mythes sur le sexe gay

Vous n’êtes pas sans savoir que  certains hétérosexuels peuvent avoir  des idées reçues sur le sexe homo. J’imagine que vous vous êtes déjà vu poser des questions sur l’amour gay qui vous semblaient si ridicules que vous n’avez même pas daigné y répondre.

codes-de-gay-myhe-sexe
Nous avons donc réuni pour vous quelques unes de ces idées reçues les plus répandues (et souvent les plus bêtes !), histoire de se rendre compte de l’ampleur des dégâts, d’en rigoler ou de décider de partager l’article afin d’informer nos amis hétérosexuels !

 

1. Sexe gay = Anal 

anal-codes-de-gay

On s’entend tous sur cette question pour dire que c’est une des idées reçues les plus répandues chez les hétérosexuels…!

Il y a autant d’hommes gays que de goûts dans la nature et de différentes façons de faire l’amour. Alors oui, il est vrai que la plupart des homosexuels apprécient de temps en temps le sexe anal, mais pas tous et bien entendu pas à chaque fois. Qu’on se le dise !

 

2. Les bisexuels sont des gays refoulés / Les bisexuels sont incapables de faire un choix.

bisexual-codes-de-gay

Alors non : on n’est pas bi juste pour faire plaisir à maman et papa en ramener une femme de temps en temps.

Non plus : on n’est pas simplement un gros gay qui n’ose pas assumer sa vraie sexualité.
Et oui : on est capable, lorsqu’on est bi, de faire des choix.
On est simplement attiré par le sexe opposé mais aussi par le même sexe. Est-ce si difficile à comprendre et à intégrer ? On ne vous dit pas que vous êtes indécis parce que vous aimez la vanille ET le chocolat… Si ?

 

3. Les gays ne peuvent pas rester en couple « traditionnel » sans aller voir ailleurs, c’est plus fort qu’eux

codes de gay langue plan a plusieurs

Il est vrai que les relations dites « ouvertes » semblent plus fréquentes chez les homosexuels que chez les hétérosexuels. Peut-être parce que les homosexuels sont plus ouverts à certaines pratiques moins traditionnelles. Mais la plupart des gays fonctionnent très bien en couple à deux sans se tromper à tour de bras ou aller voir ailleurs dès que l’autre à le dos tourné !

 

4. Les homosexuels ont tous un nombre incalculable de partenaires sexuels

 

Encore une fois, il est vrai que le carcan de la société est moins oppressant dans la communauté gay, et que chacun aura plus tendance à vivre sa vie comme il le sent une fois son homosexualité assumée. Mais cela ne veut pas forcément dire que tous les gays sont des bêtes en rut qui n’attendent qu’une chose : sauter tout ce qui bouge et qui a un pénis. Chaque personne est différente.

5. Il y a forcément, dans un couple gay, un passif et un actif

codes de gay actif passif

Ou celui « qui fait l’homme » et celui « qui fait la femme », comme nous l’avons tous déjà entendu au moins une fois dans notre vie.

Au risque d’en décevoir certains : c’est encore faux. C’est d’ailleurs plus faux que vrai. Car effectivement, même si certains hommes sont uniquement passifs et d’autres uniquement actifs, il semblerait que de plus en plus d’hommes gays refusent de se catégoriser de la sorte.

 

6. Il n’y a de toute façon presque que des passifs chez les gays

A gay couple sleeping

Alors mention spéciale pour cette idée reçue : car elle vient de la communauté gay elle-même !
On ne va pas étayer plus longtemps : c’est totalement faux.

 

7. Les passifs sont reconnaissables de loin

via GIPHY

Et nooon, les passifs ne sont pas tous des grandes folles efféminées, à l’allure chétive et à la démarche chaloupée.
A contrario, les actifs ne sont pas forcément de gros durs, virils et super masculins.

 

8. Les soirées entre gays ce n’est que drogue et sexe 

favim-com-blow-boy-boys-cute-death-drugs-105127

Une autre mention spéciale : cette idée reçue est en partie propagée par certains gays eux-mêmes.
Donc rectification : non, ce n’est pas que drogue et sexe. Ca peut l’être pour certains. D’autres préférerons l’alcool. D’autres juste s’amuser sans rien… BREF : exactement comme dans les soirées hétéros, quoi. Il en faut pour tous les goûts.

 

9. Le Sida n’est plus vraiment un problème

bareback-codes-de-gay

Cette idée reçue est finalement assez courante chez les hétérosexuels comme chez les homosexuels.
BREAKING NEWS : C’est un réel problème qui est loin d’être éradiqué, alors continuez de vous protéger !

 

10. Les relations sexuelles/de couple gays sont totalement différentes des relations hétéros

1455835272995

Pour celle-ci, on terminera sur deux questions : y a-t-il vraiment un type relation sexuelle/de couple hétéro « traditionnel »? Pensez-vous vraiment que chez les gays, on fasse ça avec rituel vaudou et pratiques d’un autre univers ?

Commentaires

Commentaires

Alex, 27 ans vit à Lyon, il est rédacteur web à CDG et pour d'autres blog BUZZ à la minute. C'est aussi Alex qui vous trouve les pépites sur Facebook alors RESPECT !

Marre de faire des articles "putes à clics", il soulage sa conscience en faisant les articles les + travaillés et "politiques" de Codes de Gay mais quelquefois il ne peut pas s'en empêcher...