Le gouvernement tanzanien menace de publier des listes de gays qui “vendent leur corps”

Le gouvernement tanzanien continue sa chasse aux sorcières.

Tanzania

La Tanzanie n’est pas connue pour son ouverture d’esprit quant à l’homosexualité. L’acte sexuel entre deux hommes y est d’ailleurs passible de 30 ans de prison ferme (et jusqu’à 5 ans d’emprisonnement s’il s’agit de deux femmes).
L’homosexualité est un sujet tabou dans ce pays, et voilà quelques mois que le gouvernement élu en 2015 fait souvent la une des médias pour ses prises de positions radicales contre les droits des homosexuels.

Dernièrement, le ministre de la santé du pays a donc menacé de publier la liste des hommes homosexuels qui sont soupçonnés de “vendre leur corps” en ligne.

Hamisi Kigwangalla a annoncé son plan d’attaque dans le cadre de l’agenda gouvernemental de lutte contre “les organisation homosexuelles”.

TanzaniaMinisterIl a déclaré sur Twitter“je vais publier une liste des hommes gays qui vendent leur corps en ligne. Ceux qui pensent que cette campagne est une blague se méprennent. Le gouvernement a le bras long et arrêtera tous ceux qui sont impliqués là-dedans en douce.”

Il a ensuite insisté sur le fait qu’une fois arrêtées, ces personnes seront forcées à en dénoncer d’autres.

Cette nouveauté du gouvernement survient après que le pays ait fait fermer 40 cliniques privées qui proposaient des aides et des services aux personnes séropositives, car ces cliniques “satisfaisaient les besoins des homosexuels”.

Il y a 6 mois, le gouvernement menaçait déjà d’interdire toutes les associations LGBT ou les groupes qui soutenaient les droits des homosexuels car ils sont “dangereux pour la culture tanzanienne”.

 

6 comments
  1. Ӏ just couldn’t go aay your site beffore suggesting that Iextremely ⅼoved the standadd informatiuon a person provide iin your guests?
    Iѕ gonna be bаck frequently to investigate
    cross-check new pⲟsts

    Review my weЬ site :: payday loan cash

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Article précédent

Le collectif artistique Les Funambules : toujours plus de bonnes actions

Next Article

VIDEO : Le puzzle arc-en-ciel qui rend fou !

Vous aimerez aussi