in

Ce jeune trans a un message : “Ne jugez pas un livre par sa couverture”

Suivi par bientôt 150 000 personnes sur Instagram, le jeune Jaimie Wilson fait le buzz sur les réseaux sociaux en cette Journée Internationale de la Visibilité Trans du 31 mars en montrant sa transformation.

“Je poste cette photo pour montrer que tout le monde ne doit pas montrer « des preuves » comme quoi il est transsexuel. Vous n’avez pas à passer un test pour prouver ça.” C’est avec ce message que le modèle transsexuel de 20ans a voulu témoigner à travers son compte Instagram.

 

DONT JUDGE A BOOK BY ITS COVER. I am posting this picture to show that not everyone has to show "signs" to be transgender. You don't have to pass a test to prove you're trans…and you sure as hell don't need ANYONES approval but your own. This life is about finding yourself and becoming YOU. No one's journey is the same…so stop comparing yourself to others. When I came out people refused to believe I was a man because of how "Feminine" I presented for 18 years. So why am I posting this comparison? Because I want people to see it doesn't matter what some LOOKS like…if someone has the guts to tell you "I'm transgender" "I'm gay" "I'm bisexual" anything like that PLEASE BELIEVE them and be there for them because stereotypes need to be broken. #ftm #transman #transgender #transguy #transisbeautiful #trans #femaletomale #lgbtpride #polysexual #saga #genderfluid #queer #bisexual #noh8 #lgbt #gay #lesbian #loveislove #transformation #pride #blueeyes #beforeandafter #transpride #selflove #bodypositivity #loveyourself #vitamint #progress

A post shared by Jaimie Wilson (@tboy61915) on

“Si quelqu’un a les couilles de te dire « je suis trans », « je suis gay », « je suis bisexuel » ou quelque chose du style, S’IL VOUS PLAÎT CROYEZ-LE et supportez-le car on doit casser les stéréotypes.” Aimé par plus de 35 000 personnes, ce post sur Instagram a rapidement fait le tour du web montrant ainsi qu’être transsexuel est encore aujourd’hui compliqué. Nous pouvons aussi découvrir à travers son compte les différentes transformations de son corps.

Le désormais beau garçon précise qu’il ne regrette absolument pas son choix d’avoir changer de sexe biologique et est fier d’encourager les jeunes transsexuels à poster des photos d’eux, revendiquant leur transsexualité avec une certaine fierté.

 

Alors :

“Ne jugez pas un livre par sa couverture”

 

 

One Comment

Leave a Reply
  1. Merci pour cet article qui amène de la visibilité, mais c’est dommage qu’il soit bourré de fautes.
    Le garçon parle de lui en disant ‘transgender’, qui est à traduire par transgenre (ou transidentitaire). L’autre terme que vous utilisez sans cesse pique les yeux et est mal vécu par 99 % des concernés ; par analogie, c’est comme si vous utilisiez le mot n*gres pour désigner les noirs.

    On ne parle pas de transformation mais de transition (c’est toujours le mot qui est utilisé par les non-néophytes).

    Il a choisi de ne pas cacher sa véritable identité de genre (= il est un garçon) ; peu importe s’il y a prise de testo ou chirurgie. Il faut vraiment en finir avec des expressions comme “changer de sexe”, c’est aussi incohérent que de dire “changer d’orientation sexuelle” : il s’est simplement rendu compte qu’il est un garçon et a décidé de l’assumer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

Commentaires

Commentaires

Written by Tristan Barreiros

Tristan Barreiros

Tristan, jeune parisien, aime toucher à tout : people, politique et sujets de société. Il est particulièrement actif sur Twitter et aime être le premier à sortir les scoops !

Il a rapidement quitté les magazines people pour créer CDG et donner un peu plus de sens à ses articles et rêve toujours d'être le BuzzFeed Gay à la française !

VIDEO : Découvrez le show très hot de M Pokora en tournée

Etre “puppie” serait un excellent moyen de se détendre selon une étude !