in ,

Le problème des transgenres de couleur aux Etats-Unis

Depuis le début de l’année, 15 personnes transgenres de couleur ont été tuées outre-Atlantique : un réel problème aux Etats-Unis qui se doit d’être réglé au plus vite.

Ebony Morgan, une femme transgenre de 28 ans, est devenue il y a quelques jours la 15ème personne transgenre à avoir été assassinée aux Etats-Unis depuis janvier. Un chiffre qui pose sérieusement problème lorsqu’on le compare au nombre total de personnes transgenres noires américaines.

Cette jeune femme originaire d’une petite ville de Virginie est décédée à l’hôpital général de Lynchburg le 2 juillet à la suite de ses blessures (dont de multiples blessures par balle).

Le suspect serait un jeune homme de 22 ans qui n’a toujours pas été arrêté.

La police de Lynchburg a déclaré à la presse locale ne pas être en mesure, pour le moment, de déterminer s’il s’agissait ou non d’un crime de haine liée au genre d’Ebony Morgan.

Un porte parle du centre LGBT+ de Lynchburg a confirmé qu’Ebony était une femme transgenre :

“Le fait est qu’une autre femme trans de couleur est morte… C’est ce qui importe.”

En effet, ce problème est récurrent aux Etats-Unis depuis quelques années. Les 15 meurtres de femmes transgenres depuis janvier concernaient tous des femmes de couleur.

Tu as aimé cet article ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

Commentaires

Commentaires

Written by Tristan Barreiros

Tristan Barreiros

Tristan, jeune parisien, aime toucher à tout : people, politique et sujets de société. Il est particulièrement actif sur Twitter et aime être le premier à sortir les scoops !

Il a rapidement quitté les magazines people pour créer CDG et donner un peu plus de sens à ses articles et rêve toujours d’être le BuzzFeed Gay à la française !

Une nouvelle étude révèle si les gays préfèrent les hommes poilus ou non et les résultats sont surprenants.

Scandale au Vatican : la police, un cardinal de renom, le pape et une orgie gay !