in

Un enfant de 8 ans torturé jusqu’à la mort par ses parents qui le croyaient gay

C’est une histoire sordide, longtemps passée sous silence, qui ressort : Gabriel Fernandez, 8 ans, a été torturé jusqu’à la mort parce que ses parents le pensaient gay. Leurs procès sont ouverts depuis une semaine.

Un tribunal californien a dévoilé les détails d’une affaire qui remonte à 2013, mais dont les bourreaux sont jugés seulement maintenant.

Cette affaire, c’est celle de Gabriel Fernandez, une jeune garçon de 8 ans qui a été torturé à mort par sa mère et son compagnon qui le croyaient gay. L’histoire glace le sang de par le réalisme de l’atrocité des récits, racontés à la barre : brûlures de cigarettes, coups de fouets, coups de pistolet à plomb, privation de nourriture pendant des jours… Le procureur de Los Angeles County, Jon Hatami, a détaillé tous les méfaits du couple barbare.

Il a expliqué que les deux adultes donnaient parfois au jeune garçon de la litière pour chat comme seule nourriture et le bâillonnaient régulièrement pour le faire taire, entre autres coups et blessures.

Des plombs de BB gun ont été retrouvé dans l’aine et dans les poumons de l’enfant. Son crâne a été fracturé, ainsi que trois de ses côtes. Les brûlures recouvraient son corps et il lui manquait des dents quand il est décédé à l’hôpital, selon Alison Segal l’infirmière qui s’est occupée de lui.

L’infirmière Alison Segal témoignait ce vendredi.

C’est donc le 22 mai 2013 que le jeune garçon a été admis à l’hôpital, en état de mort cérébrale, après avoir été retrouvé inanimé chez sa mère, à Palmdale. Il est décédé deux jours après.

“Il y avait des écorchures. Il y avait des plaies ouvertes. Il y avait des contusions. Il y avait des zones gonflées. Il y avait des marques sur ses jambes. Il y avait aussi de la peau qui manquait en haut de son cou… Il y avait donc de multiples blessures sur Gabriel. De la tête aux pieds.” a déclaré Alison Segal quand elle a témoigné à la barre ce vendredi 20 octobre.

Deux jours plus tôt, le mercredi 18 octobre, les frères et sœurs de Gabriel étaient interrogés, en pleurs, par les avocats et le juge. Ils expliquèrent comment la mère de Gabriel et son compagnon terrorisaient régulièrement le jeune garçon et le maltraitaient car ils le pensaient gay.

Le juge fut forcé de lever la séance durant le témoignage du frère (16 ans) et de la sœur (14 ans) de Gabriel car ce qu’ils racontaient n’était plus supportable pour la plupart des personnes présentent dans le tribunal.

Isauro Aguirre (en orange) et Pearl Fernandez (en jaune) seront jugés séparément.

C’est donc le compagnon de sa mère, Isauro Aguirre, qui a été accusé du meurtre avec circonstances aggravantes.
Bien qu’il admette le meurtre, il nie tout acte de torture.
L’affaire fait la une des journaux américain depuis quelques semaines, puisque son procès se tient en ce moment même en Californie.

La mère de Gabriel, Pearl Fernandez, sera jugée séparément.

Attaque homophobe sur un ado : “J’ai été attaqué parce que je suis gay”

 

 

 

 

 

 

 

Tu as aimé cet article ?

-1 points
Upvote Downvote

Total votes: 5

Upvotes: 2

Upvotes percentage: 40.000000%

Downvotes: 3

Downvotes percentage: 60.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

Commentaires

Commentaires

Written by Alexandre Gayet

Alexandre Gayet

Alex, 28 ans, vit à Lyon. Il est rédacteur web à CDG et pour d’autres blogs BUZZ à la minute. C’est aussi Alex qui vous trouve les pépites sur Facebook alors RESPECT !

Marre de faire des articles “putes à clics”, il soulage sa conscience en faisant les articles les + travaillés et politiques de Codes de Gay mais quelquefois il ne peut pas s’en empêcher…

Un célèbre chanteur tchétchène porté disparu : tout laisse penser qu’il serait une autre victime de la purge anti-gay.

J’apprécie rarement de coucher avec d’autres hommes, suis-je vraiment gay ?