in ,

Une nouvelle pharmacie LGBT à Lyon fait débat

Une pharmacie LGBT à ouvert à Lyon en octobre dernier. Son but est de répondre aux attentes et aux besoins des patients homosexuels et transgenres, mais cet établissement ne plaît pas à tout le monde.

La Pharmacie du Village, située sur les quais du Rhône, annonce la couleur sur sa porte d’entrée qui arbore un drapeau arc-en-ciel. Son but ? Répondre aux besoins des personnes LGBT à Lyon, puisqu’il était apparemment difficile pour certains d’avoir accès à des traitement spécifiques à la communauté dans les pharmacies lambdas.

La pharmacie accueille évidement tous les patients, peu importe leur orientation sexuelle, mais les deux associés à l’origine du projet revendiquent une chose : les personnes LGBT seront toujours bien accueillies et recevront directement le traitement qui leur faut, sans attente ni sentiment de malaise :

Il y a un vrai besoin d’éducation thérapeutique et il y a déjà tellement de choses à connaître dans une officine que certains patients se retrouvent parfois face à un manque d’informations”, a déclaré l’un des deux associés à Lyon Capitale, avant de rajouter qu’il existe “d’autres pharmacies qui traitent très bien le VIH à Lyon”.

En plus de répondre aux attentes thérapeutiques des patients, cette nouvelle pharmacie se veut un lieu d’échange où tout le monde peut se sentir en confiance d’aborder tous les sujets qui peuvent poser question, notamment la sexualité, et cela sans malaise ni jugement :

Nous avons un devoir pédagogique de prévention, notamment autour du chemsex, c’est-à-dire le sexe sous drogue, qui se développe sur Lyon. Nous avons tendance à essayer d’approfondir le dialogue sur la sexualité et les différentes pratiques.”

Mais cette ouverture d’officine LGBT friendly n’est pas du goût de tous. Effectivement, les voix discordantes commencent à se faire entendre dans la capitale des Gaules, notamment celles d’autres pharmaciens :

Nous avons des patients transsexuels qui viennent et ça ne pose pas de problème. Pour moi on n’a pas besoin d’avoir des pharmacies LGBT-friendly et je trouve cela stigmatisant” a déclaré une pharmacienne lyonnaise qui souhaite garder l’anonymat.

N’hésitez pas à donner votre avis sur la question en commentaires. Le débat est ouvert.

Tu as aimé cet article ?

3 points
Upvote Downvote

Total votes: 5

Upvotes: 4

Upvotes percentage: 80.000000%

Downvotes: 1

Downvotes percentage: 20.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

Commentaires

Commentaires

Written by Alexandre Gayet

Alexandre Gayet

Alex, 28 ans, vit à Lyon. Il est rédacteur web à CDG et pour d'autres blogs BUZZ à la minute. C'est aussi Alex qui vous trouve les pépites sur Facebook alors RESPECT !

Marre de faire des articles "putes à clics", il soulage sa conscience en faisant les articles les + travaillés et politiques de Codes de Gay mais quelquefois il ne peut pas s'en empêcher...

“J’ai pris mon courage à deux mains, j’ai écrit ma lettre de coming out à mon père, je suis tellement apaisé et heureux…”

La chanteuse irlandaise de The Cranberries est morte soudainement à 46 ans