in

La Pornstar gay Brent Everett fait son deuxième coming out

bretn-2-1
Brent Everett au top de sa carrière, comment se douter qu’il était toxico ?

L’acteur de film pour adulte vient de révéler sur Twitter et Facebook qu’il a longtemps été addict à la drogue dure et à fait vivre à sa famille “un enfer”.

A 32 ans, après avoir apparu dans plus de 40 films porno au cours de sa carrière (oui, vous comptez bien, il a révélé avoir fait une fausse carte d’identité pour commencer les films pour adultes alors qu’il était mineur) s’est confié sur sa toxicomanie. Cela a duré des années nous expliquent-il au point de faire vivre à ses proches “plus que l’enfer”.

Depuis, il “n’a jamais été aussi sobre depuis longtemps” et continue «La personne que je suis devenu quand je me droguais n’était juste pas humaine. J’étais quelqu’un d’autres. Je me faisais peur et je faisais peur aux autres”.

“Je me réveille et je remercie Dieu, je suis toujours là. J’ai testé les limites de mon corps et je ne peux pas croire que je suis toujours là. Toujours vivant.”

Brent, élu meilleur Pornstar internationale au Prowler Porn Award, termine sur une note plus optimiste assurant qu’il est sur “le droit chemin” grâce à Dieu, ses proches et la force de la religion.

Brent Everett

Tu as aimé cet article ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

Commentaires

Commentaires

Written by Tristan Barriere

Tristan, jeune parisien, aime toucher à tout : people, politique et sujets de société. Il est particulièrement actif sur Twitter et aime être le premier à sortir les scoops !
Il a un petit problème avec les accords, par contre, alors il ne faut pas trop lui en vouloir si vous trouvez une faute ici et là, car il essaie de s’améliorer chaque jour en faisant fi des moqueries de ses collègues.

Le fils de David Beckam vu avec un T-shirt de la Gay Pride

Coucher avec un homme ne vous rend pas gay, selon GQ