in

Un conseiller de Trump déclare qu’il faut autoriser les commerces à afficher des pancartes “pas de couples gays”

Un conseiller de Donald Trump a demandé à la Cour Suprême des États-Unis d’autoriser les commerces à pouvoir afficher “nous ne servons pas les couples gays”.

Noel Francisco, conseiller au ministre de la Justice de D. Trump

Hier, lundi 5 décembre, la Cour Suprême des États-Unis entendait les arguments de Jack Phillips, un boulanger religieux, qui souhaite réduire les droits LGBT dans son État du Colorado afin de ne pas avoir à être obligé de vendre son pain à tout le monde (sous entendu, même aux homosexuels).

En effet, ce boulanger avait refusé de faire un gâteau de mariage pour un couple gay du fait de leur orientation sexuelle en 2012. S’en est suivi une guerre judiciaire sans précédant.

Jack Phillips

Selon monsieur Phillips, Jesus Christ lui-même ne serait pas tolérant avec les homosexuels. Il a donc défendu son point de vue corps et âme devant la Cour Suprême en insistant sur le fait que ses convictions religieuses devraient lui permettre de faire de la discrimination dans son commerce.

Selon les associations LGBT américaines, si la Cour Suprême prend le parti de Jack Phillips, ce cas menace d’être l’étincelle qui mettrait alors le feu aux poudres et ferait exploser des décennies des combat pour accorder des protections anti-discriminatoires aux personnes LGBT.

Alors que la Court Suprême étudiait entendait les deux partis, le Conseiller auprès du ministre de la Justice de Donald Trump, Noel Francisco, s’est aussi exprimé et a pris la défense du boulanger au nom de toute l’administration Trump.

Il est même allé jusqu’à comparer le mariage gay au Klu Klux Klan en expliquant que selon lui, il fallait protéger la liberté d’expression et de religion : “Je pense que le problème pour mes amis de l’autre côté [ndlr : le couple gay] c’est qu’ils pensent que cette question n’a même pas d’importance. Et de ce fait, ils forceraient alors un sculpteur noir américain à sculpter une croix pour une procession du Klu Klux Klan.”

Et lorsque l’un des juges de la Cour Suprême lui demande si le boulanger devrait avoir le droit de “mettre un pancarte sur sa fenêtre [disant] nous ne faisons pas de gâteaux pour les mariages gay.”, Noel Francisco répond par l’affirmative.

La Cour Suprême devrait prendre plusieurs mois avant de statuer sur la situation. Affaire à suivre.

Trump va devenir le premier président à se rendre à une conférence anti-LGBT pour y faire un discours

Tu as aimé cet article ?

2 points
Upvote Downvote

Total votes: 12

Upvotes: 7

Upvotes percentage: 58.333333%

Downvotes: 5

Downvotes percentage: 41.666667%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

Commentaires

Commentaires

Written by Alexandre Gayet

Alexandre Gayet

Alex, 28 ans, vit à Lyon. Il est rédacteur web à CDG et pour d’autres blogs BUZZ à la minute. C’est aussi Alex qui vous trouve les pépites sur Facebook alors RESPECT !

Marre de faire des articles “putes à clics”, il soulage sa conscience en faisant les articles les + travaillés et politiques de Codes de Gay mais quelquefois il ne peut pas s’en empêcher…

Johnny Hallyday : quand il a choqué les LGBT et quand il n’était “ni pour ni pour contre” le mariage pour tous

Les gays aux Etats-Unis gagneraient plus que les hétéros… Mais pourquoi ?