in ,

L’île des Bermudes va devenir le premier pays à revenir sur la légalisation du mariage pour tous

L’île des Bermudes va revenir sur la légalisation du mariage homosexuel, autorisé il y a quelques mois, et deviendra de ce fait le premier pays à faire marche arrière.

La Cour Suprême du pays avait pourtant autorisé le mariage homosexuel en mai, mais un vote est sur le point de déclarer cette union illégale, de nouveau.
En effet, le Sénat a approuvé hier, mercredi 13 décembre, une loi qui interdisait de nouveau l’autorisation pour deux personnes du même sexe de se marier. C’est donc au tour du gouverneur de l’île de signer cette loi afin qu’elle devienne officielle, ce qui n’est que formalité.

Cette situation est donc unique au monde : il s’agirait donc du premier pays à faire marche arrière sur un tel droit accordé à sa population. Cette décision est survenue suite à l’élection du Parti Travailliste Progressiste en juillet, soutenu par de nombreuses églises conservatrices.

Les couples homosexuels déjà mariés le resteront, mais ce changement dans le loi pourrait cependant ternir l’image de ce pays très touristique.

Au tour de l’Autriche d’accepter le mariage pour tous mais ce ne sera pas pour tout de suite !

Tu as aimé cet article ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 4

Upvotes: 2

Upvotes percentage: 50.000000%

Downvotes: 2

Downvotes percentage: 50.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

Commentaires

Commentaires

Written by Alexandre Gayet

Alexandre Gayet

Alex, 28 ans, vit à Lyon. Il est rédacteur web à CDG et pour d'autres blogs BUZZ à la minute. C'est aussi Alex qui vous trouve les pépites sur Facebook alors RESPECT !

Marre de faire des articles "putes à clics", il soulage sa conscience en faisant les articles les + travaillés et politiques de Codes de Gay mais quelquefois il ne peut pas s'en empêcher...

VIDEO : découvrez les premières images de “Sense8 Final”

Selon une étude, les homosexuels et les bisexuels auraient plus de mal à bien dormir que les hétérosexuels