Nancy-Le Mans, une première : chants homophobes, le match est interrompu !

Pour la première fois dans l’histoire du football professionnel français, la rencontre Le Mans-Nancy a été interrompue ce vendredi 16 août, à cause de chants homophobes clamés par des supporters nancéiens. 

Cette décision inédite pendant un match de football a été prise alors que le speaker du stade Marcel-Picot avait déjà  lancé un premier avertissement.

“J’ai apprécié la manière dont le club de Nancy a cherché à gérer la chose tout de suite. On n’est jamais à l’abri d’énergumènes ou d’abrutis. On était prévenus que le match s’arrêterait si ça recommençait. Il ne faut pas laisser passer ce genre de choses. Ça n’a rien à faire dans un stade de football, dans le sport en général et dans la vie tout court. C’est bien que des mesures soient prises radicalement”, a réagi de son côté l’entraîneur du Mans Richard Déziré.

Début juillet, Emmanuel Macron en personne s’était exprimé sur le sujet, se disant “totalement favorable” à l’arrêt des matchs en cas de cris homophobes ou racistes. “On ne peut pas s’habituer au racisme et à l’homophobie, sous prétexte qu’on soit dans un stade de football”, avait-il affirmé dans un entretien à franceinfo

0 comments
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent

Un chauffeur de bus refuse de conduire un véhicule arborant un (petit) rainbow !

Next Article

Casinos en ligne ? Et pourquoi pas vous !

Vous aimerez aussi