in ,

La Chine bannit d’internet tout ce qui est lié de près comme de loin à l’homosexualité

"Homosexsuals are also ordinary people". Picture taken May 17, 2013. REUTERS/Stringer

Une nouvelle règle de censure en Chine : tout ce qui sera lié à des “comportements sexuels anormaux” sera supprimé d’internet.

Les associations pour les droits de l’Homme ont fortement condamné la nouvelle censure d’internet en Chine. En effet, Beijing a émis de nouvelles régulations concernant les contenus “anormaux” diffusés sur internet : le China Netcasting Services Association vise notamment l’homosexualité et la prostitution.

Cette nouvelle règle annoncée vendredi 30 juin va permettre au gouvernement chinois de réguler encore plus la censure d’internet, en plaçant des “censeurs professionnels” sur toutes les plateformes de vidéos légales dans le pays : la censure touchera donc les films comme les documentaires, les dessins animés ou les vidéos pédagogiques qui pourraient faire mention d’homosexualité ou de prostitution.

Beaucoup de voix se sont élevées contre cette nouvelle règle considérée comme la marque d’un recul des valeurs sociétales.

Geng Le, le créateur de l’application de rencontre gay Blued, l’une des plus utilisées en Chine, a exprimé son désaccord avec cette nouvelle règle. Il a aussi rappelé que la Chine avait décriminalisé l’homosexualité en 1997 et l’avait retirée de la liste des maladies mentale en 2001.

Gay Voice, un magazine LGBTI gratuit en chinois, a déclaré sur les réseaux sociaux que l’homosexualité était normale et ne devrait pas être traitée différemment car ce genre de régulations avaient déjà causé assez de préjudices et engendré trop de discrimination envers la communauté LGBT chinoise.

Rappelons que le gouvernement Chinois a déjà interdit toute représentation de personnes LGBT à la télévision depuis 2016, en déclarant que ce qui était diffusé à la télévision ne devait pas “montrer des relations ou des comportements sexuels anormaux, tels que l’inceste, les relations entre personnes de même sexe, la perversion, les agressions sexuelles, les abus sexuels, les violences sexuels et ainsi de suite“.

Tu as aimé cet article ?

2 points
Upvote Downvote

Total votes: 2

Upvotes: 2

Upvotes percentage: 100.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

Commentaires

Commentaires

Written by Alexandre Gayet

Alexandre Gayet

Alex, 28 ans, vit à Lyon. Il est rédacteur web à CDG et pour d’autres blogs BUZZ à la minute. C’est aussi Alex qui vous trouve les pépites sur Facebook alors RESPECT !

Marre de faire des articles “putes à clics”, il soulage sa conscience en faisant les articles les + travaillés et politiques de Codes de Gay mais quelquefois il ne peut pas s’en empêcher…

TOP 10 des villes LGBT 2017 : la France a encore de gros progrès à faire !

Une nouvelle étude révèle si les gays préfèrent les hommes poilus ou non et les résultats sont surprenants.