in ,

Cette école a demandé à ses élèves s’ils préféreraient vivre à côté d’une personne noire, d’un homosexuel ou d’une mère adolescente

Un collège britannique de Bristol fait parler d’elle depuis un exercice plus que controversé, qui demandait aux élèves de faire un classement des personnes qu’elles préféreraient – ou pas, du coup – en tant que voisin : un noir, un gay, une mère ado, quelqu’un qui a des difficultés d’apprentissage, un végétarien…?

Naomi Davis et sa fille.

Bristol Free School a reçu de nombreuses plaintes de parents suite à cette fiche de travail controversée.

Une mère de famille, Naomi Davis, a déclaré a la BBC que sa fille Chayse, 11 ans, lui avait montré une photo de la fiche en question après lui avoir demandé s’il pouvait lui “montrer quelque chose qui, je pense, ne va pas te plaire”. 

On pouvait lire sur cette fiche des catégories de personnes qui devaient être classées en fonction de leur “appréciabilité” en tant que voisin.

Naomi Davis s’est directement plaint à l’école en déclarant que sa fille s’était sentie isolée lors de cet exercice de part sa couleur de peau.

L’école a déclaré que la fiche de travail n’était pas un faux pas, et qu’elle faisait partie d’une leçon plus générale sur la citoyenneté : “le but est de faire comprendre aux élèves les avantages de vivre dans une société diverse et inclusive”. 

La mère de famille interviewée par la BBC a estimé que, malgré une intention positive de la part de l’école, l’exercice a en fait eu l’effet inverse.

L’école a déclaré qu’ils reverraient cette fiche de travail suite aux plaintes des parents concernés.

 

 

Manchester subit une vague d’agressions homophobes et transphobes jusque dans ses écoles

Tu as aimé cet article ?

-2 points
Upvote Downvote

Total votes: 10

Upvotes: 4

Upvotes percentage: 40.000000%

Downvotes: 6

Downvotes percentage: 60.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

Commentaires

Commentaires

Written by Alexandre Gayet

Alexandre Gayet

Alex, 28 ans, vit à Lyon. Il est rédacteur web à CDG et pour d’autres blogs BUZZ à la minute. C’est aussi Alex qui vous trouve les pépites sur Facebook alors RESPECT !

Marre de faire des articles “putes à clics”, il soulage sa conscience en faisant les articles les + travaillés et politiques de Codes de Gay mais quelquefois il ne peut pas s’en empêcher…

15 tatouages pour exprimer votre fierté !

Le Sri Lanka va décriminaliser l’homosexualité