Un influent homme politique anti-gay qui prône les “valeurs familiales” est accusé d’avoir eu une liaison avec sa cousine

Cela vous rappelle peut-être quelqu’un ? Ne les jugeons pas, nous avons sûrement mal interprété le sens de “valeurs familiales”.

Un homme politique américain qui prône les “valeurs familiales” et qui s’est fait connaître pour militer contre les droits LGBT – et notamment proposer maintes lois anti-gay dans son État – est accusé de pousser les valeurs familiales un peu loin.

En effet, Senateur Joey Hensley, un républicain du Tennessee, a été accusé d’avoir eu une liaison extra-conjugale. Mais pas n’importe laquelle : une liaison avec l’une de ses collègues qui se trouve, par la même occasion, être l’une des patientes du cabinet médical dans lequel il travail. Cela fait beaucoup, me direz-vous. Et bien non, apparemment pas assez pour monsieur Hensley. Car en plus d’être sa collègue et sa patiente, la femme mystère serait aussi sa cousine.

Les accusations sont venues de la-dite cousine, lorsqu’elle a révélé tout cela lors du jugement de son divorce (avec son désormais ex-mari).

Le Senateur Hensley a fréquemment parlé publiquement de l’importance de la morale chrétienne et du bon sens commun. Il s’est aussi régulièrement opposé de façon violente à toutes les lois sociétales de ces dernières années, et notamment celles qui donnaient plus de droits aux LGBT.

 

 

Sa dernière proposition de loi ?
Classer les enfants nés par insémination artificielle dans la section “enfant illégitime”, même si les deux parents sont mariés et ont eux-mêmes décidé de cette insémination. C’était en février.

3 comments
  1. 519357 808651The when I just read a blog, Im hoping that this doesnt disappoint me approximately this one. Get real, Yes, it was my method to read, but When i thought youd have something interesting to state. All I hear can be a number of whining about something which you could fix really should you werent too busy trying to find attention. 68277

  2. Estudios posteriores en varones sugieren que este efecto es improbable en humanos, aunque en algunos hombres se ha observado una disminución de la concentración de esperma. Entre las pruebas más usuales se encuentran los análisis de sangre para comprobar el nivel de hormonas masculinas, la posible presencia de azúcar alto en la sangre, niveles de homocisteína y exploraciones físicas para detectar cualquier posible tumor o anomalía genital.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Article précédent

Grindr se lance dans les emojis et ils sont aussi scandaleux qu'attendus !

Next Article

Une ville et ses habitants ornent une place de rainbow flags pour soutenir un couple gay tabassé

Vous aimerez aussi