in ,

“LOL, oops!” : un homme accusé d’avoir essayé d’infecter ses amants avec le VIH se moque d’eux par sms.

Le britannique de 26 ans, actuellement en procès, a sciemment envoyé des sms provocateurs et totalement dérangés à ses victimes.

“Peut-être as tu de la fièvre. Je suis venu en toi et j’ai le VIH, LOL. Oops!”

C’est le texto que l’une des victimes de ce jeune homme a reçu après avoir eu un rapport sexuel non protégé avec lui.

Apparemment, ce ne serait pas le seul sms que Daryll Rowe aurait envoyé à ses victimes. Il aurait aussi appelé l’un de ses amants pour se moquer de lui en lui riant au nez alors qu’il lui révélait sa séropositivité.

Il aurait même dit : “J’ai déchiré le préservatif. T’es tellement débile. Tu ne t’en es même pas rendu compte.”

Pour l’instant, le jeune coiffeur d’Edinburgh a été accusé d’avoir infecté quatre hommes avec le VIH et d’avoir tenté d’en infecter six autres entre octobre 2015 et décembre 2016.

Selon le journal britannique The Guardian, Daryll Rowe aurait appris sa séropositivité en avril 2015 et se serait alors embarqué dans ce qui peut s’apparenter à une campagne d’infection délibérée.

Malheureusement, pour certains hommes qui se sont trouvés sur son chemin, son plan diabolique a fonctionné.

Toutes ses victimes ont reçu des messages ou des appels de moqueries suite à leur relation sexuelle.

Son procès est en cours.

Un jeune sud africain devient le troisième enfant à être “quasiment guéri” du VIH

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

Commentaires

Commentaires

Written by Tristan Barreiros

Tristan Barreiros

Tristan, jeune parisien, aime toucher à tout : people, politique et sujets de société. Il est particulièrement actif sur Twitter et aime être le premier à sortir les scoops !

Il a rapidement quitté les magazines people pour créer CDG et donner un peu plus de sens à ses articles et rêve toujours d'être le BuzzFeed Gay à la française !

WATCH : Violet Chachki was apparently not really honest about the reasons why she was dragged from Parisien nightclub she accused of discrimination

BUZZ : Ce compte Insta publie des photos drôles ou amères pour encourager les gays à quitter Grindr