Selon les Russes, des supporters LGBT se feront agresser lors de la coupe du monde

4 Russes sur 10 pensent que des supporters LGBT étrangers se feront agresser lors de la coupe du monde de football 2018.

Certes, la majorité ne l’a pas emporté dans ce sondage, mais le taux de Russes qui pensent que des supporters étrangers vont forcément se faire agresser à cause de leur orientation sexuelle lors de la prochaine coupe du monde en Russie fait tout de même froid dans le dos.

C’est en tous cas ce qu’a révélé une étude menée par Bonus Code Bets il y a quelques jours. Information plus inquiétante encore, le groupe d’âge des 16-24 ans qui a répondu en très grande majorité qu’il était fort probable que des personnes LGBT se fasse agresser lors de la coupe du monde.

A Rostov-on-Dov, la ville qui accueillera les matchs Brésil/Suisse et Uruguay/Arabie Saoudite lors de la première semaine de compétition, en juin, 47% des personnes interrogées s’attendent à des agressions homophobes et 24% ont déclaré que le concept même d’homosexualité les “irritait”.

De plus en plus de voix se lèvent pour exprimer des craintes de dérapages de la part des Russes envers des supporters LGBT étrangers venus soutenir leur équipe, et notamment depuis que des associations de protections des droits LGBT européennes ont fortement conseillé, il y a quelques mois, aux homosexuels pensant se rendre en Russie l’été prochain, pour la coupe du monde, de ne pas se tenir la main ou montrer quelconque geste d’affection envers son/sa partenaire.

Un couple gay dont le mariage a été accidentellement reconnu en Russie a dû fuir après des menaces de mort

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Article précédent

Paris : Une soirée LGBT électro et inclusive pour aider les migrants

Next Article

En Espagne, les premiers demandeurs d'asile en 2017 sont les Marocains LGBT

Vous aimerez aussi