Propos homophobes sur le net à l’encontre du policier tué : le ministre de l’Intérieur saisit la justice

Le ministre de l’Intérieur, Mathias Fekl, a saisi la justice suite à la publication de messages à caractère homophobe et raciste sur les réseaux sociaux, notamment à l’encontre du policier tué.

La vidéo émouvante du compagnon de Xavier Jugelé, tué sur les Champs Elysées par un extrémiste religieux, fait le tour du web depuis hier. Comme toujours, les réactions ne se sont pas faites attendre, et comme toujours, certains internautes n’hésitent pas à publier des propos homophobes, racistes et des messages d’incitation à la haine et à la violence.

Or, cette fois, le ministère de l’Intérieur a décidé qu’il ne fallait pas laisser des telles réactions impunies.
En effet, sous couvert du pseudo anonymat d’internet, beaucoup de personnes se permettent des commentaires qui vont à l’encontre de la loi en publiant notamment des messages racistes et homophobes sans aucune retenue, comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessous.

Cet homme, entre autre, fait l’objet d’une mise en demeure judiciaire suite à ses propos haineux qui font l’apologie du crime. Beaucoup d’autres internautes ont aussi été dénoncés et son en attente d’une peine.

Rappelons que tout commentaire qui ferait l’apologie du crime ou qui serait jugé comme provocation à la haine et à la violence en raison de l’orientation sexuelle doit être signalé sur ce site ministériel. L’article 40 du code pénal oblige d’ailleurs tout fonctionnaire ou toute administration à signaler ce type d’infraction, et il en va du devoir de tout citoyen de le faire aussi.

Rappelons que lors de son hommage, le compagnon de Xavier Jugelé a déclaré “souffrir sans haine” : “Cette haine, elle ne te ressemble pas. Parce qu’elle ne correspond en rien à ce qui faisait battre ton cœur, ni ce qui avait fait de toi un gendarme puis un gardien de la paix“.

Un discours touchant emprunt d’humilité et de dignité.

3 comments
  1. Monsieur félicitations pour votre témoignage, pour votre courage, pour votre dignité, vous êtes une immense leçon de vie, de courage, d exemplarité. Toutes mes condoléances. Comment faire pour vous aider ? En toute simplicité, Avec tout le respect que j ai à votre égard, comment faire pour vous aider ??? Nous ne nous connaissons pas, vous tendre la main est malheureusement la seule chose que je puisse faire. Toutes mes condoléances. Un ange, une étoile éclaire notre chemin. Les mots me manquent, je vous souhaite de nombreux témoignages d affection, si je peux me permettre je reste à votre disposition si vous en avez besoin. Très amicalement Sébastien Crest.

  2. Un témoignage bouleversant pour une situation tellement injuste. Ce message d’amour et de tolèrence est poignant. Nous vivons dans un monde rempli de haine et je suis profondément désolé de ce qui vous arrive. J’espère que mes quelques mots de compassion pourrons réchauffer ne serait ce qu’une seconde votre peine. Ce témoignage servira longtemps la cause homosexuelle puisque l’espace d’un instant j’ai eu l’impression que finalement il n’y avait pas de différence. Les derniers mots que vous avez prononcés sont les plus beaux à entendre, et je suis sûr que votre amoureux les a entendu. Je vous souhaite beaucoup de courage pour surmonter cette épreuve. Merci d’avoir eu la force d’affronter de dire ces quelques mots. Toutes mes condoléances. Emmanuel

  3. Je suis moi aussi maman d’un garçons qui et gay ,et je l’aime,votre compagon et pas partie il et la juste de l’autre coter du miroir,je suis de tout coeur avec vous.il en faut des hommes courageux comme vous,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Article précédent

Extermination des homosexuels en Tchétchénie : le Canada va ouvrir ses portes avec des visas d'urgence

Next Article

"Les PDs, faut les tuer, faut faire le ménage" : la vidéo malaisante de Golden Moustache

Vous aimerez aussi